Résultat de recherche d'images pour "image coucou"

 

 

Technique d'arrosage ancestrale et très efficace, l'oya permet d'alimenter les plantes en eau directement au niveau des racines. Écologique, économique, elle n'a que des avantages

Une oya au pied d'un fraisier

Fière de ses 4000 ans d’existence, cette technique d'arrosage fait toujours des merveilles surtout dans le Sud de l'Europe où elle reste très utilisée.

Le terme 'Oya' est un dérivé de l'espagnol 'Olla' qui veut dire 'marmite' ou 'pot'. La oya est un contenant en terre cuite micro-poreuse, revêtant le plus souvent la forme d'une jarre. Elle est dotée d'une ouverture dans sa partie supérieure surmontée d'un couvercle.

 

Résultat de recherche d'images pour "images les oyas"

 

La oya est enterrée au pied d'une plante puis remplie d'eau et refermée. Seul le col de la jarre dépassera légèrement du sol afin de pouvoir réalimenter la oya en eau.

Sa constitution poreuse permet à l'eau de s'échapper doucement et directement au niveau des racines des plantes assurant ainsi un arrosage ciblé et très efficace. La plante ne puise que ce dont elle a réellement besoin et ne subit plus de stress hydrique.

Image associée
Résultat de recherche d'images pour "images les oyas"

Cette technique d'arrosage regroupe de nombreux avantages :

  • Elle permet des économies d'eau conséquentes et réduit le travail d'arrosage au strict minimum.
  • Elle assure une diffusion de l'eau en profondeur ; la terre n'est pas mouillée en surface, les 'mauvaises herbes' ne germent pas, ce qui réduit le travail de désherbage.
  • Les racines puisent la quantité d'eau nécessaire à leurs besoins. Leur croissance est harmonieuse puisqu'elles ne sont plus soumises au choc hydrique.
  • Les plantes sont moins exposées aux maladies propagées par les gouttes d'eau sur le feuillage (oomycètes).
Dimanche image 2