Créer mon blog M'identifier

La poule Araucana aux oeufs verts

Le 18 février 2018, 18:27 dans Humeurs 15

Résultat de recherche d'images pour "image bonne soirée"

​La poule araucana est une poule pondeuse originaire d'amérique du sud qui possède la caractéristique de pondre desoeufs de couleur verte.

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "poule araucana oeuf"

Origine de la poule Araucana

L’Araucana est une poule originaire d’Amérique du Sud, découverte chez les Indiens Araucans du Chili d’où son nom. À l’origine, ces derniers élevaient deux races distinctes : la Collonca, à petite crête et pondant des oeufs bleus et la Quetro, à la tête encadrée de toupets de plumes et pondant des oeufs bruns. De leur croisement est née l’Araucana 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "poule araucana oeuf"

Son plumage

Racée et élégante, le corps arrondi, le poitrail bombé, elle arbore fièrement ses toupets de plumes bouffantes. Au sommet du crâne, une crête en forme de cerneau de noix auréole délicatement des yeux vifs, rouges ou orangés.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "poule araucana oeuf"

 

 

 

Les oeufs verts de la poule Araucana

 


Quant à ses oeufs, ils sont de couleur bleu-vert ! C’est la biliverdine (un pigment de la bile) qui les colore ainsi. Mais ce qui la distingue au premier regard, c’est l’absence de croupion qui lui confère une silhouette singulière. Cette particularité ne facilite pas la reproduction, ce qui en fait une poule rare.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "poule araucana oeuf"

 

 

Résultat de recherche d'images pour "poule araucana oeuf"

 

 

chat amoureux 38

 

 

Le colosse de Rhodes

Le 10 février 2018, 17:25 dans Humeurs 9

Résultat de recherche d'images pour "le colosse de rhodes"

Le colosse de Rhodes était une statue gigantesque située à proximité du port de la ville de Rhodes, principale ville de l'île du même nom. Elle se trouve en Méditerranée, dans la mer Egée, à proximité des côtes turque et c'est la plus grande des îles grecques de cette mer. La statue représentait Elios, Dieu du Soleil, elle fut commencée en 292 avant JC pour une durée de construction de 12 ans. Elle détient le triste record de la merveille du Monde la plus brève : 60 ans plus tard elle était déjà démolie, là où la pyramide de Khéops est toujours debout malgré ses 4500 ans

 

 

Image associée

 

 

Description du colosse

Avec une durée de vie aussi courte il est difficile de savoir exactement à quoi ressemblait cette statue. Toutefois sa popularité était telle qu'elle a été décrite et reproduite à plusieurs reprises, et en croisant ces informations on parvient à savoir qu'il s'agissait d'un homme quasiment nu portant une couronne de rayons solaires sur la tête et brandissant une torche. Elle mesurait 32m de hauteur et était faite en bronze, sauf le socle et les pieds, sur laquelle elle était montée, qui étaient en marbre, un matériau réputé pour sa solidité.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le colosse de rhodes"

 

 

Raisons de la construction

La raison pour laquelle les Rhodaniens ont construit cette tour est simple, c'est suite à une victoire qu'ils ont remporté en 304. Cette année-là l'île survécu à un terrible siège provoqué par Démétrios Poliorcète, un des généraux d'Alexandre le Grand qui avait reçu l'ordre d'Antigone de devenir maître de la Méditerranée et d'assoir sa domination sur les îles grecques. Le siège durant un an, entre 305 et 304 avant JC, et fut tenu par Rhodes, engendrant la satisfaction des habitants qui y virent une volonté divine, d'autant plus qu'il s'agissait du 3esiège en 30 ans seulement. Pour remercier le Dieu protecteur Hélios, ils décidèrent de lui édifier une statue gigantesque, c'est aussi simple que ça.

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le colosse de rhodes"

 

Sa construction

La construction du colosse de Rhodes a commencé en 292 avant JC et s'est poursuivi jus'en 280 avant JC, soit une durée des travaux de 12 ans seulement. Pour une statue de plus de 30m de haut et des techniques de travaux de l'antiquité, on peut dire que le chantier n'a pas traîné.

La base de la construction était un socle de marbre, un matériau particulièrement solide. Sur ce socle les ouvriers empilèrent des pierres taillées grossièrement de façon à créer les pieds, puis les jambes, puis le reste du corps. Ceci formait une statue à la forme peu harmonieuse mais solide. D'autres ouvriers intervinrent alors pour cercler les pierres d'un bandeau de fer bien serré, à intervalle régulier, sur toute la hauteur de la statue. Ce cerclage servait d'intermédiaire, c'est sur lui que se fixaient les plaques de bronze qui habillaient la statue.

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le colosse de rhodes"

 

Le colosse de Rhodes fut donc détruit lors d'un tremblement de terre de grande amplitude en 226 avant JC. Cassée au niveau des genoux, elle s'effondra et tomba en morceaux. Les morceaux restèrent sur place pendant 800 ans, on ne sait pour quelle raison, mais il est avéré qu'en 654 après JC se sont les Arabes qui, ayant envahi Rhodes, vendirent le bronze à un marchand syrien. Le métal fut transporté sur le dos de 900 chameaux et c'est depuis qu'il ne reste absolument plus rien de cette statue.

 

 

 

Les jardins suspendus de Babylone

Le 5 février 2018, 18:06 dans Humeurs 8

Jardins de Babylone

Les jardins suspendus de Babylone sont un ensemble de jardins situé dans l'antique cité de Babylone, en Irak. Leurs beautés fait qu'ils ont été inscrits sur les listes antiques des merveilles du monde, et ils figurent de nos jours sur la liste canonique. Mais malgré leurs descriptions par diverses personnes faisant autorité, cette merveille du monde est la plus sujette à caution. Certains se demandent même si ils ont réellement existé, car si on a des traces archéologiques de la plupart des autres merveilles du monde, ou du moins des éléments tangibles attestant de leurs réalités, pour les jardins de Babylone, il est beaucoup plus difficiles d'en avoir des preuves.

 

 

Jardins de Babylone

 

Sources documentaires

La principale difficulté rencontrée lorsqu'on parle de sources documentaires concernant les jardins de Babylone est que ces sources sont indirectes, c'est à dire qu'il s'agit de témoignages basés sur d'autres témoignages. Sur la quantité de documents disponibles seuls deux sont dignes d'intérêt :

Flavius Josèphe

Flavius Josèphe était un historiographe romain du Iersiècle, il fit dans un ouvrage une courte description des jardins de Babylone à partir d'un écrit de Bérose, un prêtre chaldéen babylonien ayant vécu au IVesiècle avant JC et ayant écrit "Babyloniaca", un livre racontant l'histoire de la ville jusqu'à Nabuchodonosor. Ce livre antique est perdu, il ne nous est parvenu que par des citations d'auteurs plus récents.

Diodore de Sicile

Diodore de Sicile est un historien du Ier siècle avant JC qui reprit dans une biographie d'Alexandre le Grand la description des jardins de Babylone que Ctésias de Cnide écrivit dans son livre "Persica". Mais des études récentes semblent indiquer que cette description est un ajout postérieur au texte de Ctésias, et que la source qui lui permit de l'écrire était la même que celle de Quinte Curce, les deux

descriptions étant assez similaire.

 

Jardins de Babylone

 

 

 

Arguments prouvant leurs existences

Tout d'abord il faut savoir que les recherches archéologiques ne sont pas terminées à Babylone. Si une grande partie du terrain a été identifiée il reste encore des zones (certes de plus en plus restreintes) dans lesquelles se cachent peut-être les vestiges des jardins suspendus. Ensuite la ville de Babylone n'était pas célèbre que pour ses jardins suspendus mais surtout pour sesremparts. Il est curieux que les jardins aient supplantés les remparts car visiblement ils étaient beaucoup plus impressionnants, toujours d'après les documents de l'époque.

 

 

Jardins de Babylone

Jardins de Babylone

 

 

 

 

Voir la suite ≫